Écriture inclusive, non merci

Fatigués par l'écriture inclusive militante et ses fausses promesses d'égalité, ne la subissez plus sur le net. Installez d'un clic de souris un module complémentaire pour Gmail ou thunderbird. Paramétrez les filtres anti SPAM de vos clients mails. Ajoutez sur Firefox ou Chrome des modules complémentaires qui redresseront l'écriture inclusive. Ne laissez pas les suites bureautiques ou l'IA dicter vos écrits.

Des filtres faciles à mettre en place

Que ce soit sur les clients de mail, sur les navigateurs ou dans les formulaires, il existe des solutions pour détecter, redresser ou éventuellement refuser l'écriture inclusive. Ces solutions sont présentées dans les pages de ce site.Écriture interdite Certaines se résument à installer un module complémentaire en deux clics de souris. Quand des modules n'existent pas, on peut paramétrer en quelques minutes les filtres anti-spams. Les pages de ce site donnent les procédures pour le faire. Dans les traitements de texte, le paramétrage des correcteurs orthographiques permet aussi de mettre en place un filtrage.

Sur les pages de ce site, vous trouverez comment:

installer un module sur Gmail.
installer un module sur Thunderbird.
paramétrer les filtres de Thunderbird.
installer des modules sur Firefox et Chrome.
paramétrer les filtres de Firefox.
refuser les filtres intrusifs de Microsoft Office 365.
paramétrer Langagetool sans écriture inclusive.
mettre un filtre anti écriture inclusive sur un formulaire.

Excepté la configuration des formulaires, nul besoin de maîtriser le code pour s'en sortir. L'installation des modules complémentaires se rencontre couramment sur nos navigateurs. Seul le paramétrage des filtres anti spam et des correcteurs orthographiques demandera un peu plus d'attention.

Vous pouvez passer le chapître qui suit et aller directement aux pages de configuration du menu. Cependant, il n'est pas inutile, avant d'aller plus loin, de cerner ce qu'est l'écriture inclusive et ses implications dans la société.


Une écriture militante

L'écriture inclusive n'est pas qu'une lubie de bobos universitaires ou de lettrés qui s'ennuient. Se cachant derrière le paravent de l'égalité entre les hommes et les femmes, les militants de cette cause ratissent large et font avancer leur projet. Un projet qui, souvent à leur corps défendant, va au-delà de quelques signes d'écriture. Redoutable diversion, l'obsession de la règle du masculin qui l'emporte sur le féminin leur permet de détourner l'attention sur le réel que vivent les femmes. Dans l'espace public, les femmes sont confrontées à des prédateurs qui se moquent des iels et des touz. Pour eux, le masculin doit l'emporter. L'écriture inclusive qui intègrera et protégera mieux les femmes dans la vie publique est une illusion entretenue par la mouvance wokiste. Mouvance qui, par aveuglement idéologique, refuse de voir l'origine culturelle d'une majorité de la violence faite aux femmes. Une violence qui augmente en corrélation avec les gesticulations des militants. Le graphique ci-contre est parlant, la conjugaison n'a qu'un lointain rapport avec les statistiques du ministère de l'Intérieur.

Violences sexuelles

Il n'est pas étonnant de retrouver parmi les militants de l'écriture inclusive toute la mouvance wokiste, éparpillée en une myriade de minorités pleurnichardes et agissantes. Dans cette mouvance, un désir de censures s'active en coulisse, qui n'a pas grand chose à envier à 1984 de Georges Orwell. Les promoteurs de l'écriture inclusive iront toujours plus loin, le mot frein leur étant inconnu. Déjà, certains d'entres eux contestent l'écriture inclusive telle qu'elle est proposée actuellement et parlent d'écriture inclusive non binaire. Preuve s'il en est que cette écriture est sans normes et à géométrie variable. Les règles d'une langue ne peuvent changer en fonction du degré de militantisme de ses promoteurs. Les plus vindicatifs de ces militants veulent monter d'un cran, casser complètement la langue qui a fait notre civilisation. Modifier l'écrit est le moteur de leur propagande, mais ce n'est pas le seul. Ils ne désirent pas seulement s'attaquer à notre langue, ils avanceront jusqu'à la disparition de ce qui gène leur idéal d'une société pure, d'un homme nouveau - l'État, la police, la frontière, le "privilège blanc", le patriarcat, la culture, les sciences dures, l'excellence. Il s’agit à présent, comme l’affirme par ailleurs Norman Ajari, philosophe woke, de « Casser la République en deux». L'écriture inclusive, composante de la mouvance woke, est une écriture militante, qui ne sert que la cause de ceux qui la défendent; elle tend à une indifférenciation qui nie les sexes et l’existence de deux genres humain. C'est une langue que rejettent une majorité de français, mais une langue qu'ils devraient apprendre et subir, sous la pression de militants.

Introduction courte, tant cette écriture a déjà fait l'objet de très nombreux articles. On trouvera sur ces pages quelques liens permettant d'y accéder. Avant tout, il faut passer à l’action, se doter d'outils afin de contester l'écriture inclusive ou s'en débarrasser sur le net, en attendant des actions politiques plus fermes. Il est temps de dire, stop à l'écriture inclusive.